Paroisses de Huppaye et Autre-Église

Reprise des messes sans limitation de nombre

Considérant l’évolution favorable de l’épidémie, l’arrêté ministériel paru le 26 août a levé, dès cette rentrée, un certain nombre de restrictions en ce qui concerne le culte : plus de limitation de nombre notamment, ni de restriction de distanciation sociale.

La prudence reste cependant de mise, car le virus est encore présent, et certaines mesures demeurent, notamment la masque ainsi que les mesures concernant la communion.

Protocole des cultes

Message d’un chef Indien pour l’humanité

«Ce moment que l’humanité́ vit actuellement peut être considéré́ comme une porte ou un trou. La décision de tomber dans le trou ou de franchir la porte vous appartient.

Si vous consommez les informations 24 heures sur 24, avec une énergie négative, constamment nerveuse, avec pessimisme, vous tomberez dans ce trou.

Mais si vous en profitez pour vous regarder, pour repenser la vie et la mort, pour prendre soin de vous et des autres, alors vous passerez par le portail.

Prenez soin de votre maison, prenez soin de votre corps. Connectez-vous avec votre maison spirituelle.

Lorsque vous prenez soin de vous, vous vous occupez de tout le monde en même temps.

Ne sous-estimez pas la dimension spirituelle de cette crise. Prenez la perspective d’un aigle qui voit tout d’en haut avec une vue plus large.

Il y a une demande sociale dans cette crise, mais aussi une demande spirituelle. Les deux vont de pair.

Sans la dimension sociale, nous tombons dans (suite…)

Assomption de Marie

Que fête-t-on ce 15 août 2021 ? (messes aux horaires habituels)

L’Assomption de Marie au ciel

Au terme de sa vie terrestre, Marie a été « élevée corps et âme » au ciel. L’Assomption de Marie au ciel est souvent confondue avec l’Ascension du Christ, Marie a été enlevée au ciel tandis que Jésus est monté au ciel. L’assomption ne veut pas dire que Marie n’est pas morte. Elle est morte comme toute personne humaine, comme Jésus lui-même est mort. Dans l’Église catholique, l’Assomption de Marie au ciel est un dogme, c’est-à-dire une vérité de la foi qui fait autorité. L’Assomption de Marie au ciel est un événement qui nous touche de près parce que l’homme est destiné à mourir. Mais la mort n’est pas le dernier mot. Elle est, comme nous le montre le mystère de l’Assomption de la Vierge, le passage vers la vie à la rencontre de l’Amour. Marie élevée dans la gloire du ciel nous attire et, nous donne un avant-goût de cette joie éternelle promise par Dieu.

La fête de l’Assomption entretient l’espérance

Marie réalise ainsi le but pour lequel Dieu a créé et sauvé les hommes. En la fêtant, les croyants contemplent le gage de leur propre destin, s’ils font le choix de s’unir à leur tour au Christ.

Cette contemplation renforce enfin la confiance dans l’intercession de Marie : la voilà toute disponible pour « guider et soutenir l’espérance de ton peuple qui est encore en chemin » (préface). Ils aiment alors demander à Dieu : « Fais que, nous demeurions attentifs aux choses d’en-haut pour obtenir de partager sa gloire».