Paroisses de Huppaye et Autre-Église

Edito

Le 29 juin l’Église catholique fête, en même temps les apôtres saint Pierre et saint Paul.

Ils sont bien différents, mais l’Eglise les a toujours fêtés ensemble malgré des parcours peu semblables : Pierre  a fréquenté le Jésus historique et l’a accompagné depuis les débuts en Galilée ; Paul n’a connu que le Christ ressuscité, sur le chemin de Damas.

Comme il a été dit dès les premiers siècles, ce sont deux colonnes de l’Eglise primitive…deux chemins de foi indispensables et complémentaires : l’un, compagnon de route du Jésus historique, l’autre, missionnaire d’un Christ ressuscité connu seulement dans la foi. La tradition ne les a jamais fêtés l’un sans l’autre.

Saint Pierre, le pêcheur d’homme, a reçu les clefs du royaume des cieux en qualité de garant de l’unité de l’Eglise universelle ! Nous savons que Pierre, dans sa  relation avec le Christ a une densité humaine plus profonde que la seule fonction d’autorité et de garant de la foi qu’il lui sera finalement reconnue. D’abord homme de terrain et homme de cœur, il a tout laissé pour suivre Jésus : sa barque, ses filets, sa famille, ses relations. Il est véritablement devenu pêcheur d’hommes.

Et il reçut les clefs du royaume des cieux, ce qui n’est pas le rôle de concierge du paradis un peu mièvre que lui attribue souvent  l’imagerie populaire. Les clefs, c’est une responsabilité considérable, puisque cela évoque l’image de l’intendant, auquel le maître confie entièrement la marche de son domaine.

Il y a tout l’enjeu de responsabilité que cela représente pour la nouvelle Eglise. « Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église… Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux » (Mtt 16, 18-19).

Ce ministère de Pierre a été rapidement reconnu comme le rôle d’un rassembleur, un garant de l’unité. Le pape François joue ce même rôle, comme aux origines. Certains orthodoxes sont même prêts à admettre cette fonction au niveau de toutes les Églises chrétiennes.

Comme le 29 juin tombe un mardi, pour honorer Saint Pierre, patron de notre église paroissiale de Molembais, nous célébrerons solennellement sa mémoire à la messe du dimanche 27 juin 2021 à 10h15 à Molembais.