La première communion

L’Eglise catholique en Brabant wallon, en réponse au souhait des évêques de la vie chrétienne après un temps d’éveil à la foi, un chemin de trois années de catéchèse permettra à l’enfant de faire une expérience de la foi chrétienne à travers différents moments : des rencontres en équipe d’enfants et des « dimanches autrement »avec toute la communauté paroissiale et des célébrations liturgiques marquant les étapes de son cheminement. Celles-ci seront précédées des rencontres préparatoires auxquelles il participera avec un parent proche.

Dès la seconde année primaire, l’enfant est invité à quelques rencontres d’éveil à la foi : autour de Noël, en Carême et après Pâques. ll pourra découvrir la personne de Jésus-Christ et apprendre la prière qu’il a enseignée: le Notre Père.

Á partir de la 3ème primaire, l’enfant entre en première année de catéchèse centrée sur la découverte de I ‘amour de Dieu pour lui et du sens de son baptême.au cours de I ‘année, il recevra une Bible. S’il le désire, il pourra faire sa première communion après Pâques au plus tard dans le parcours des trois ans.

Nous allons peu à la messe. Est-ce un obstacle à la première communion ?

C’est vrai qu’une assistance régulière à la messe est souhaitable. Si votre enfant ne connaît rien des gestes que fait le prêtre, s’il ne connaît pas les prières essentielles, quel désir peut-il avoir de communier ? Ceci dit, éveiller votre enfant à l’amour du Christ, lui raconter les grands épisodes de sa vie, répondre à ses questions est aussi très important. Au catéchisme, votre enfant découvre Jésus, il est initié à la signification de la messe. À vous de l’aider à y aller plus régulièrement. Et accompagnez-le le plus souvent possible ! Les enfants sont sensibles à une certaine cohérence de vie !