L’église Saint Pierre à Molembais

EglMOL8

Avant d’être reconstruite en 1845 sur l’emplacement d’une église du 15e siècle, l’église Saint-Pierre était desservie par l’abbaye d’Heylissem. Depuis le Concordat elle est rattachée à la paroisse d’Huppaye.

Une tour de 4 étages, amortie d’une flèche octogone, précède un édifice de brique avec anglées de pierre blanche, en forme de basilique à trois nefs.

Les fonts baptismaux ont été classés par les Monuments et sites. La colonne et la vasque, du 16e siècle, sont de forme octogonale. 4 têtes sculptées dans la pierre donnent à l’ensemble son élégance.

La chaire de vérité de style baroque est une pièce créée à la fin du XVIIe siècle.>

Parce que ce lieu de culte existait avant 1802, il est une propriété communale. Mais l’entretien journalier ainsi que les activités conformes à la destination de l’immeuble ne se font pas par l’administration communale. Une loi napoléo-nienne de 1809 prévoit que les biens destinés au culte seront gérés par une institution publique : la fabrique d’église. A charge pour l’évêque, le Conseil communal et le Gouverneur d’exercer le contrôle .
Le Conseil de Fabrique se réunit cinq fois par an. Le Bourgmestre et le curé en sont membres de droit ; les autres membres sont élus (actuellement par le Conseil lui-même).
Pour sa gestion des moyens matériels nécessaires à l’exercice du culte la Fabrique dispose d’une partie des collectes, d’une partie des funérailles et mariages ainsi que des revenus de terrains ou immeubles légués par le passé. Les budgets, comptes et procès-verbaux des délibérations sont publics.
Les Fabriciens ne sont pas rémunérés et leur bénévolat, très souvent bien discret, s’avère vital pour la survie de l’édifice.



Agrandir le plan