Chapelle Saint Feuillien

Eglise Saint Feuillien

La présence d’une fontaine, dite fontaine St-Feuillen,
à proximité de la chapelle suggère un très ancien lieu de culte, pouvant remonter au 5e siècle.
Après la destruction de l’établissement gallo-romain d’Autre-Eglise, un habitat s’est développé sur la crète d’Hédenge, plus facile à défendre. Il fut cédé aux moines irlandais de Fosses (7e siècle).
Au 12e siècle déjà Hédenge était rétrogradée au rang de chapelle annexe d’Autre-Eglise, elle-même dépendant alors de l’abbaye de Malonne.

Chapelle_hedengeW

La chapelle actuelle a été construite entre 1300 et 1500. Les dimensions presque disproportionnées de la tour par rapport à l’édifice suggèrent un double usage : cultuel et militaire, à tout le moins pour l’office de guet.
La chapelle fut restaurée en 1837 puis en 1980.

EglHED2Parce que ce lieu de culte existait avant 1802, il est une propriété communale. Mais l’entretien journalier ainsi que les activités conformes à la destination de l’immeuble ne se font pas par l’administration communale. Une loi napoléo-nienne de 1809 prévoit que les biens destinés
au culte seront gérés par une institution pu-blique : la fabrique d’église. A charge pour l’évêque, le Conseil communal et le Gouverneur d’exercer le contrôle .
Le Conseil de Fabrique se réunit cinq fois par an. Le Bourgmestre et le curé en sont membres de droit ; les autres membres sont élus (actuellement par le Conseil lui-même).
Pour sa gestion des moyens matériels nécessaires à l’exercice du culte la Fabrique dispose d’une partie des collectes, d’une partie des funérailles et mariages ainsi que des revenus de terrains ou immeubles legués par le passé. Les budgets, comptes et procès-verbaux des délibarations sont publics.
Les Fabriciens ne sont pas rémunérés et leur bénévolat, très souvent bien discret, s’avère vital pour la survie de l’édifice

(voir aussi Vie de Saint Feuillien)

Chapelle Saint Feuillien à 1367 – Hédenge  – 20, rue de la Gare d’Hédenge

Agrandir le plan