L’EAP

L’Equipe d’Animation Paroissiale constitue un des principaux piliers pour promouvoir la mission spécifique d’une paroisse.*

Et quelle est cette mission ?
Les paroisses ont comme particularité d’offrir localement l’ensemble de tout ce qui est essentiel pour naître et grandir dans la foi chrétienne.

Il s’agit en fait des trois grandes tâches confiées par le Christ à son Église :

  1. annoncer la Parole et faire grandir la foi de tous par la prédication, la catéchèse, le catéchuménat, la préparation aux sacrements, la formation chrétienne, le soutien spirituel
  2. célébrer la foi par le rassemblement dominical, par la célébration des sacrements, la vie de prière
  3. témoigner d’un Dieu qui est communion par la vie fraternelle, le souci des malades, l’entraide et la solidarité, le partage avec les pauvres d’ici et d’ailleurs, la communication et l’information, la communion avec l’Église plus large et l’envoi de tous comme témoins de l’Évangile au coeur du monde.

On ne peut concevoir une paroisse qui sacrifierait un de ces trois domaines essentiels dont elle a la responsabilité. Car la paroisse a précisément comme mission de garantir localement la possibilité d’accéder à chacun de ces trois aspects de la foi chrétienne. Et c’est ici que l’EAP doit jouer un rôle essentiel. En effet, l’Équipe d’Animation Paroissiale touche à une nouvelle manière, plus participative, de concevoir la mission particulière du prêtre au sein de la paroisse dont il est chargé. Elle est l’équipe restreinte chargée de porter avec le curé l’animation pastorale globale de la paroisse. L’EAP porte avec les prêtres le soin, le souci pastoral qu’ils ont reçu de l’évêque comme pasteurs de cette paroisse.

Concrètement ? La tâche de cette équipe est :

  1. de coordonner l’ensemble de la vie paroissiale ;
  2. de mettre en oeuvre et de favoriser tout ce qui est nécessaire pour que la paroisse soit fidèle à sa mission et signe du Royaume ;
  3. d’évaluer l’ensemble de l’animation pastorale de la paroisse ;
  4. de discerner dans l’Esprit ce qui lui parvient comme appels et comme suggestions ;
  5. de prendre les décisions pastorales qui s’imposent pour le bien de l’ensemble en communion avec l’Église plus large (secteur, doyenné, vicariat, diocèse).

C’est en vivant entre eux une certaine fraternité spirituelle que les membres de l’équipe s’aideront mutuellement à se convertir sans cesse à ces attitudes pastorales essentielles que sont l’humilité, le respect des autres, la fidélité et l’espérance. C’est en méditant la Bible, en se laissant nourrir par le mystère de l’Eucharistie, en étant attentifs à ceux auxquels le Christ s’est identifié — les êtres qui souffrent, les pauvres, les petits — qu’ils se rendront dociles à l’Esprit-Saint agissant dans son Église.

L’EAP ne supprime toutefois pas la responsabilité des chrétiens et des équipes qui travaillent dans les différents secteurs de la vie de la paroisse (catéchèse, liturgie, préparation aux sacrements, entraide, visite des malades etc.). Attentive aux besoins et aux appels de l’Esprit, l’équipe veille à ce que tout soit mis en œuvre pour que la paroisse remplisse au mieux sa mission d’annoncer la Parole, de célébrer le mystère de Dieu, de témoigner du Christ et de servir les hommes. Pas plus que le curé, l’EAP n’est pas celle qui fait tout ni qui est responsable de tout. Mais avec le curé, elle veille à ce que tout soit fait et elle est responsable du tout.

Il faut être clair ! L’objectif poursuivi par la création d’une EAP n’est pas de succomber à un effet de mode ou à une réunionite aiguë… L’EAP devrait hautement contribuer à ce que l’Église qui est chez nous, à Huppaye et Autre-Église, soit une Église vivante, appelante et dynamique. Une Église qui par ses paroles et par ses actes, témoigne que le Règne de Dieu est à l’œuvre. Une Église qui vive de l’Évangile, qui goûte l’Évangile, qui soit contagieuse de l’Évangile…

* (pour l’instant il n’y a plus d’Equipe d’Animation Paroissiale)