Dimanche de la Parole

Dans sa dernière lettre apostolique,  le pape François établit que ce dimanche 26 janvier sera un « jour solennel », consacré « à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu ». « Nous avons un besoin urgent de devenir familiers et intimes de l’Écriture Sainte et du Ressuscité », affirme-t-il.

Qu’est-ce que Dieu nous dit au juste ?

La première chose que Dieu nous dit, le premier mot qu’il dit à chacun, c’est notre nom. C’est dit dans la parabole du bon pasteur : il connaît toutes ses brebis et il appelle chacune par son nom. Il commence par là : il nous appelle à la vie. Prononcer le nom de quelqu’un, c’est lui dire : Je tiens à toi, je t’espère, je t’attends, réponds-moi. On pourrait dire que le nom de chaque baptisé est inscrit en Dieu. Dieu dit le nom de chacun, et c’est important. Si on l’oublie, on risque de croire que Dieu nous appelle d’abord à faire des choses. Il ne nous utilise jamais. Dieu n’a pas avec nous des rapports de type utilitaire. Ce qu’il désire, c’est de vivre quelque chose de fort avec quelqu’un, de l’ordre de l’alliance, dans laquelle l’un et l’autre s’engagent profondément. (Croire.com/La Croix

Semaine de l’Unité 2020

Thème de la semaine

« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire » (Actes 28,2)

Les ressources internationales de la Semaine de prière pour l’unité des Chrétiens 2020 ont été préparées par les Églises chrétiennes de Malte et Gozo. Le thème 2020, « Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire » (Actes 28,2), nous remémore le naufrage historique de Paul sur l’île de Malte et nous appelle à plus de générosité envers les personnes dans le besoin.

En tant que nation insulaire, les bateaux occupent une place importante dans la vie des Maltais. La lecture biblique choisie pour cette célébration décrit un périlleux voyage en mer de l’Apôtre Paul. Le bateau est aussi le symbole du parcours parfois tumultueux vers l’unité que les Chrétiens accomplissent ensemble.